Le Fétichisme pieds de Victoria

Je me présente, je m’appelle Victoria, j’ai 42 ans et je suis célibataire depuis 1 an. Je suis assistante de direction et j’ai un vice caché : le fétichisme pieds.

Comment est perçu le fétichisme pieds ?

Peu de gens comprennent les « podophiles ». Ce n’est pas forcément courant de ressentir un désir et une excitation sexuelle. Et pas forcément compris non plus. Pourtant, cela ne fait pas de moi quelqu’un de dérangé psychologiquement. Je suis très bien dans ma tête, je m’épanouis dans mon travail, je fais du sport régulièrement, je vais au cinéma… Je suis quelqu’un de tout à fait normal, mais avec une déviance sexuelle peu commune.

La première fois que j’ai parlé de mon fétichisme des pieds ?

Si je vous parle de cela, c’est tout simplement parce que mes amies proches ont eu du mal à comprendre mon fétichisme pieds. La première fois que je leur en ai parlé, elles ont tout bonnement rigolé et cru que c’était une blague. Puis, elles ont remarqué que je ne plaisantais pas et que j’étais même un peu vexée de ne pas être prise au sérieux. Certains aiment les gens plus jeunes, d’autres sont excités par la douleur, moi c’est les pieds !

Se familiariser avec le fétichisme des pieds

Je n’ai jamais eu honte de mon fétichisme des pieds. C’est d’ailleurs pour cette raison que je n’ai pas peur d’en parler ouvertement avec mes plans cul d’un soir. Je leur explique mes préférences sexuelles et expériences passées pour qu’il sache à quoi s’en tenir et ne pas être surpris. De mon point de vue, les pieds sont une zone du corps très souvent cachée, composé de jolies courbes et qui peut être très sensible. J’aime le mystère et ce petit côté « interdit ». Je trouve les pieds beaux et sensuels.

Ma première expérience sexuelle fétichiste

Il faut savoir que les pieds m’excitent, mais que l’on s’occupe de moi en prenant soin de mes pieds m’excite tout autant. Jusqu’à cette première fois, j’avais toujours eu des relations sexuelles dites conventionnelles. À côté de ça, j’aimais prendre soin de mes pieds avec une pédicure, des talons hauts, des bas résille… J’ai toujours aimé les mettre en valeur. Et puis j’ai rencontré Ethan.

Nous étions au restaurant et il a commencé à me caresser les pieds avec le bout de sa chaussure. Bizarrement, j’ai beaucoup aimé et je me suis mise à frotter mon pied plus vigoureusement. Après le dessert, nous avons pris un taxi pour nous rendre chez lui. Il m’avait déjà prévenu que les pieds l’excitaient énormément et moi j’avais envie de découvrir quelque chose de nouveau.

Une fois arrivés, nos vêtements ne sont pas restés très longtemps sur nos corps. Mais plutôt éparpillés dans l’appartement. Et puis là, il m’a demandé de m’asseoir et s’est mis à me passer une plume sur la plante des pieds. À ma grande surprise, j’ai été tout émoustillée. Pendant la pénétration, il me caressait les orteils et mon désir s’est décuplés. Je crois que c'est à ce moment-là que je suis devenue fétichiste pieds.

Cette expérience m’a fait découvrir une autre facette du sexe et mes orteils sont devenus des clitoris. Depuis ce jour, les préliminaires passent toujours par les pieds, que ce soit les miens ou de l’homme avec qui je suis. Je peux tout à fait avoir un orgasme sans la phase pieds, mais je vous avoue que c’est devenu une option plus qu’agréable.

Laisser un commentaire