Le fétichisme des chaussures de Carla

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous tous quelque chose qui intrigue et étonne : le fétichisme des chaussures. Je m’appelle Carla, j’ai 28 ans et j'adore tout ce qui touche à la mode. Eh bien évidemment, les chaussures ! Vous vous demandez surement pourquoi je vous livre cette précision. Je vous explique tout !

Une nouvelle expérience sexuelle

J’ai toujours aimé le sexe. J’ai perdu ma virginité à l’âge de 15 ans, et depuis j’en profite autant que je peux. J’aime également tenter de nouvelles expériences pour pimenter mes galipettes. Je me suis donc inscrite sur un site de rencontre afin de rencontrer des hommes avec des préférences sexuelles différentes de ce que j’avais pratiqué jusqu'alors. Et c’est là que j’ai rencontré Fabien, un fétichiste des chaussures. Pour être honnête avec vous, à ce moment je ne savais même pas que ce fétichisme existait. Je me demandais même à quoi cela consistait.

Ma première rencontre avec le fétichisme des chaussures

Après quelques échanges sur le site, Fabien et moi prenons la décision de nous rencontrer. Rien d’exceptionnel, on se retrouve dans un bar pour boire un verre. Le courant passe de suite et je sens que ça matche avec lui. Il m’explique un peu plus en détail son fétichisme des chaussures afin d’être sûr de vouloir le suivre pour la nuit.

Il me raconte donc que voir une belle femme l’excite, mais encore plus si elle porte de jolies chaussures. Jusque-là, rien de vraiment dérangeant. Et puis il me dit qu’il possède des chaussures qu’il porte lors de ses activités sexuelles pour encore plus d’excitation. Rien de dérangeant, mais je trouve cela plutôt « bizarre ». Mais je suis venue pour une nouvelle expérience, alors je l’ai suivi pour la nuit.

Une expérience sexuelle pas comme les autres

Nous voilà chez lui, à s’embrasser comme deux collégiens sur son canapé. Connaissant ses tendances, j’avais opté pour de jolis escarpins noirs à talons aiguilles. À un moment donné, il m’embrasse dans le cou, me mordille le lobe de l’oreille et me chuchote sensuellement à l’oreille que mes chaussures sont canon. C’est la première fois qu’un homme me disait ce genre de mots.

Je dois avouer que cela m’a fait bizarre, mais ses caresses et ses baisers m’excitais déjà beaucoup trop pour que je me souci de cela. Sa main est partie de mes seins, pour se retrouver entre mes cuisses et pour finir leur route sur mes chaussures. Tout en se frottant contre moi, il caressait mes talons hauts délicatement, comme s’il avait peur de les casser.

Ma conclusion sur le fétichisme des chaussures

Étant donné que c’était une première pour moi, il a préféré être soft. Nous avons fait l’amour à plusieurs reprises ce soir-là, mais il m’a interdit d’enlever mes chaussures de toute la soirée. Nous nous sommes revus la semaine d’après où il m’a montré sa collection de bottes. Et cette fois-ci nous avons fait l’amour chacun avec des bottes ! Cela peut paraître étrange, et je ne suis pas spécialement fétichiste, mais c’est l’une de mes meilleures expériences sexuelles. Et j’ai compris que la bonne paire de chaussures avec le bon mec peut faire toute la différence.

Laisser un commentaire