Top 9 des fétichismes méconnus

Nous sommes tous des fétichistes puisque nous sommes tous attirés sexuellement par quelques choses en particulier. Certains, ce sont des choses plus communes comme une paire de seins, de fesses, des cheveux ou des jambes. Pour d’autres, ça sera beaucoup plus particulier et parfois très spécial. J’ai donc voulu vous écrire un article un peu plus léger en vous faisant un top 9 des fétichismes méconnus mais que pourtant beaucoup de personnes partagent. Alors accrochez-vous !

#1 – Le fétichisme des voitures

Les mécanophiles sont très peu nombreux ou du moins ne crient pas sur tous les toits leur amour pour les voitures. Car vous, les fétichistes des voitures sont attirés sexuellement par celles-ci et n’hésitent pas à avoir des rapports sexuels avec en frottant leur sexe contre des parties spécifiques ou en le mettant dans le pot d’échappement. Cela est bien différent des fétichismes les plus courants.

#2 – Le fétichisme des ballons

Autre fétichisme très méconnu que celui des ballons. Non, je ne parle pas des ballons de football ou de basket quand bien même cela existe aussi, mais bien des ballons de baudruches. Parmi ces fétichistes, vous avez 2 catégories : les exploseurs qui prennent du plaisir sexuel à exploser les ballons et l’inverse qui font tout pour pas que le ballon n’explose.

#3 - L'autonépiophilie

Vous avez surement déjà entendu parler des autonépiophiles puisque ceux-ci sont passés à la télé française dans Tellement Vrai. Dans cette émission, on y voit un couple où le mari prend du plaisir à porter des couches et à être traité comme un bébé par sa femme. De ce fait, elle le dorlote, le fait dormir dans un lit pour bébé, lui donne le biberon… Et lui se comporte comme tel en poussant des gémissements.

#4 – La mucophilie

Âme sensible s’abstenir puisque la mucophilie désigne les gens attirés sexuellement par la morve et les sécrétions corporelles du genre. Vous convenez avec moi que c’est un fétichisme très peu connu du grand public. Quoi qu’il en soit, ces gens doivent vivre leur meilleure vie lors d’une épidémie de rhume. À noter qu’ils ne sont pas forcément excités quand eux-mêmes ont un rhume mais lorsqu’il voit la morve des autres. J’imagine donc que leur saison préférée est l’hiver mais surtout que le ou la partenaire d’un mucophile ne doit pas être aux anges lorsqu’il attrape froid.

#5 - L'asthénéophilie

Dans la même veine des fétichismes méconnus, nous avons l’asthéniophilie qui caractérise le fait d’être excité sexuellement lorsque vous êtes malade. Non pas parce que l’on s’occupe de vous mais juste parce que vous êtes malade que ce soit du rhume, la grippe ou encore la gastro. Chacun son truc !

#6 – Le fétichisme des plâtres

Ces fétichistes méconnus ont le fantasme de se faire emplâtrer de la tête aux pieds. Bien entendu, cela renvoie avec la notion de shibari ou de bondage où vous ne pouvez pas bouger et où la soumission est extrême.

#7 – Le fétichisme des écorces d’arbre

Je ne sais pas si celui-ci est réservé aux écologistes mais je tenais à ce qu’il fasse partie de mon top 9 des fétichismes méconnus car oui, les fétichistes des arbres existent. Ceux-ci sont excités à la vue mais surtout au touché du bois et des écorces d’arbre qu’ils jugent extrêmement érotisant. J’imagine bien que le fantasme ultime de ces gens est de faire l’amour en pleine nature ou dans une cabane en bois.

#8 - L'ursusagalmatophilie

Ce fétichisme est sans aucun doute le plus difficile à prononcer mais aussi le plus difficile à écrire. Il caractérise les gens attirés sexuellement par les ours en peluche. Non non, pas la femme sexy qui pose devant l’ours mais bien la peluche en elle-même.

#9 – Le Pedal Pumping

En dernière place de mon top 9 des fétichismes les plus méconnus, j’ai voulu faire une place pour cette dernière découverte venue tout droit des États-Unis. Les adeptes de cette pratique aiment voir des femmes en talon écraser l’accélérateur d’une voiture de toute leur force.

En clair, je voulais montrer avec ce top que tous les goûts sont dans la nature et que chacun à son petit fétiche que celui-ci soit commun ou beaucoup moins. En effet, l’objectif n’est pas de se moquer mais plutôt de prendre conscience de la véritable diversité. Pour ces gens-là, c’est aussi une manière de montrer que vous n’êtes pas seul. Pour ma part, vous avez déjà une idée de mon fétiche avec ce blog 😉

Laisser un commentaire